CHRISTOPHE BERDAGUER & MARIE PEJUS, Sine materia

Au Narcissio
Exposition du 10 novembre 2017 au 10 février 2018
Vernissage jeudi 9 novembre à 18h30

L’exposition se présente sous la forme d’une installation globale, reproduisant le contexte-même de l’hystérie, plongeant le spectateur au cœur de cette névrose.


Thèmes chers aux artistes qui s’y sont intéressés dans nombre de leurs œuvres, les pathologies mentales, dysfonctionnements neurologiques ou psychiques sont à nouveau traités par Berdaguer & Péjus dans la nouvelle exposition que leur consacre le Narcissio. Avec Sine Materia, il s’agit plus spécifiquement d’une entrée dans l’hystérie, où la production d’abstractions visuelles et sonore donne matérialité aux affects. L’exposition se veut un environnement total, un espace visuel, un « espace hystérique ».


Les recherches cliniques sur l’hystérie ont connu leur point d’orgue à la fin du 19e siècle, grâce notamment à Jean-Martin Charcot qui analyse en quatre phases le processus de la crise. Introduisant différentes techniques pour tenter d’en expliciter le processus (la photographie, l’hypnose, la présentation de malades), c’est à partir d’une recherche documentaire, comprenant aussi les dessins de Paul Richer, que les artistes, par l’utilisation de techniques de pointe tentent de réaliser une mise en images d’états, d’affects sans forme initialement préconçue.

Leurs recherches portent sur la décomposition des mouvements du corps en proie à la crise. Le mouvement de la crise est pétrifié dans une forme « d’hystérisation » du processus sculptural. Ce process artistique, courant dans le travail de Berdaguer & Péjus, se déroule à l’occasion de cette exposition au Narcissio pour une immersion totale dans un processus de destructuration mentale...


L’exposition présente trois sculptures en frittage de poudre, véritables mémoires sculpturales des épisodes de crises. Ces formes abstraites, formes finales du process, sont produites à échelle réduite, telles des maquettes.

Le process artistique déroulé ici est courant dans le travail de Berdaguer & Péjus : recherche documentaire, utilisation de techniques de pointe, de la machine, pour une mise en images d’états, d’affects sans forme initialement préconçue, collaboration avec des chercheurs ou des personnes extérieures au domaine artistique.

Le rapport aux pathologies mentales, aux dysfonctionnements neurologiques ou psychiques sont aussi des thèmes chers aux artistes qui s’y sont intéressés dans nombre d’autres œuvres.


Légendes :

Rideau, 2017,

32 tubes PVC, caoutchouc, ampoules stroboscopiques,

chaîne, câbles électriques, skai


Sculptures hystériques, 2017,

3 impressions 3D,

bleu de méthylène


Sine materia, 2017,

Video boucle 17 mn

Danseuse-interprète : Barbara Sarreau


Corset, 2017,

Fils électriques, oeillets

Dimensions variables


A l’occasion de l’exposition de Christophe Berdaguer et Marie Péjus au Narcissio, une édition originale est produite par l’association DEL’ART.




Sine materia

Tirage avec encres ultrachromes sur papier FineArt Ultrasmooth

26 x 40 cm

Edition limitée signée, numérotée.

30 exemplaires + 2 EA et 3 HC,

Editions DEL’ART, Nice, 2017

Prix public : 150 €

Commande : info@de-lart.org


Cette exposition bénéficie de l’aide à la production de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur dans le cadre du CAC (Conseil d’aide à la Création en arts visuels).


Elle est réalisée en résonance à Movimenta, festival biennal de l'image en mouvement. movimenta.fr


LE NARCISSIO

16 rue Parmentier 06100 NICE

T 04 93 84 81 30

Ouvert du mardi au samedi de 14h à 18h pendant l‘exposition et sur rendez-vous. Entrée libre.


Photos de l'exposition :