Sculpture à vivre

Avec Charlotte Pringuey-Cessac

Comment investir son quartier par des minis espaces à habiter sous forme de maquettes en terre crue/paille : voici le défi proposé par Charlotte Pringuey-Cessac aux participants de cet atelier.

Jour 1 : Après une courte présentation des participants et des objectifs de l’atelier, Charlotte part avec les adolescents récupérer de la terre dans le square du Colonel Jean Pierre. Cette terre sera le matériel principal des constructions. Les adolescents ont par la suite mélangé cette terre à de la paille et un peu d’eau, pour former une sorte de pâte, qui par la suite a été découpée en brique.

Jour 2 : Tous les éléments sont réunis pour construire une version miniature des maisons éco responsable. Avant de se lancer dans l’assemblage, Charlotte fait dessiner aux adolescents les croquis de leur future maison, en insistant sur la taille des ouvertures et la nécessité d’en avoir. Une fois le plan en main, tout le monde se lance et pose brique, liant, puis brique. Les maisons prennent rapidement formes, au plaisir de tous.


Jour 3 : On continue à assembler de toute pièce la construction et à créer au fur et à mesure les briques manquantes.

Jour 4 : Journée consacrée aux pigments ! Au préalable, Charlotte avait récupéré dans la nature, des terres plus ou moins ocres, qui une fois décantées et travaillées peuvent servir de matières pour venir peindre les constructions. Avant de se lancer dans la peinture, Charlotte a refait passer les adolescents sur le papier afin de découvrir la matière et réfléchir l’emplacement des couleurs.


Jour 5 : Dernier jour de ce stage, le temps des finissions a sonné, on peint les derniers pans de murs et on installe la maison finale sur un socle en vitrine pour la rendre visible à tous les passants !

Résultat final !

Les adolescents ont ainsi été initiés aux différents types d’architecture, à l’histoire et au patrimoine et ont été sensibilisés à l’éco-construction. La préhistoire, les outils et méthodologies de l’archéologie constituaient la source des axes pour ce stage, une matière à partir de laquelle des expériences et des récits pourront être tissés, autorisant des vagabondages entre la science et la poésie, la trace laissée par l’histoire et sa réinvention contemporaine.

Photos de l'atelier :